ITALIE. AVANTI PORTO ERCOLE !

Adulée par les nombreuses étoiles internationales venues se dorer la pilule ou battre les trottoirs sinueux des villages de pêcheurs, Porto Ercole est devenue un lieu de villégiature mythique. La dolce Spiaggia à Porto Ercole, avanti ! Où manger ? Sur la plage de la Feniglia au faux air du Lido de « Mort à Venise », on déguste fruits de mer et crustacés à la Cappanuccia. A Capalbio, dîner à la fraîche dans le jardin de la trattoria Frantoio….

Lire la suite...

URUGUAY. JOSE IGNACIO, REFUGE EN VUE

Dans cet ancien village de pêcheurs, situé à 40 kms de Punta del Este, Jose Ignacio est devenu le refuge de tout hipster, en mal d’authenticité. Longtemps assimilé aux Hamptons des années 60, Jose Ignacio vit les pieds nus dans le sable de la pampa… Où manger ? Dissimulé sous une cabane en bois, sur la plage de Brava se cache un spot pour déjeuner à la fraîche, les pieds dans le sable. A la Huella, on déguste les fruits de…

Lire la suite...

PORTUGAL. COMPORTA LES PINS

Serties de forêts de pins à l’infini et de dunes de sable blond, Comporta est l’endroit dont tout le monde parle. Alors on surfe sur la tendance, cap vers le Sud de Lisboa, où on profite des meilleurs spots de la déferlante portugaise. Où manger ? A Praia do Pego, on se précipite dans le spot local, le restaurant Sal, où on mange la pêche du jour, les yeux dans l’Atlantique. Dîner couleur locale dans le seul restaurant du village…

Lire la suite...

PORTUGAL. AZENHAS DO MAR, LA NOUVELLE VAGUE

A la pointe de Sintra, au bout du chemin de la forêt enchantée et de son château, le Palais Pena, la belle au bois dormant ? Non la baie au bois dormant, Azenhas do Mar, qui du haut de son balcon sur la mer, offre un air du bout du monde. Où s’amuser ? Depuis Azenhas do Mar jusqu’à Guincho, les amateurs de sensations fortes se rassasient à coup de swell, de houle, qui ondule à l’année sur les côtes…

Lire la suite...

MAROC. ASILAH, IL ETAIT UNE FOIS DANS L’OUED

Un grand chemin de fer nous a emmenés, en 45 minutes depuis Tanger, découvrir Asilah, le spot hippy arty du Maroc, face à l’Atlantique. Où manger ? Se poser chez Casa Garcia, dans l’institution d’Asilah, qui offre une carte à la variation contemporaine autour des fruits de mer. 51 rue Moulay Hassan Ben Mehdi. Tél. : 539 41.74.65 Tester c’est l’adopter. Chez El Espigon, le décor de taverne grecque vous emmène ailleurs, mais la cuisine savoureuse, reste aux couleurs de…

Lire la suite...